Gilbert
Blaise

Fondateur du Réseau Médecins-patients

Ayant l'intime conviction que les patients ont le droit de recevoir des soins de plus en plus efficaces et que le traitement ne devrait pas être le même pour tous, puis convaincu que le médecin chargé d'établir le diagnostic d'un patient devrait avoir la liberté de donner le traitement le plus approprié pour chacun, c'est dans cette optique que le Dr Blaise fonde le Réseau Médecins-Patients en 2013. 

Il est professeur de médecine et d’anesthésiologie à l’Université de Montréal et spécialisé dans le traitement de la douleur chronique. Dr Blaise est anesthésiologiste au CHUM et à sa clinique médicale IADAVM.

Quatrième de couverture

LES ENJEUX D’UNE APPROCHE MÉDICALE AVANT-GARDISTE

Ce récit flamboyant s’intéresse particulièrement à l’enfant curieux, l’étudiant passionné, l’homme de cœur, le médecin dévoué, le chercheur visionnaire et l’enseignant généreux qu’est Gilbert Blaise.

Il met en lumière la bataille juridique sans fin d’un médecin aventureux désireux d’offrir à ses patients les soins de qualité auxquels ils ont droit pour soulager leurs douleurs et pathologies chroniques rebelles.

TOUT POUR SOULAGER LA DOULEUR CHRONIQUE

Ce récit flamboyant s’intéresse particulièrement à l’enfant curieux, l’étudiant passionné, l’homme de cœur, le médecin dévoué, le chercheur visionnaire et l’enseignant généreux qu’est Gilbert Blaise.

Il met en lumière la bataille juridique sans fin d’un médecin aventureux désireux d’offrir à ses patients les soins de qualité auxquels ils ont droit pour soulager leurs douleurs et pathologies chroniques rebelles.

Pourquoi devenir membre du réseau?

« Pour trouver les meilleurs traitements, le RMPS offre un soutien médical aux patients et aux professionnels en recherchant la thérapeutique la plus recommandée et adéquate pour les pathologies qui lui sont soumises. Cette activité est réalisée par un groupe de professionnels et de scientifiques en faisant une revue de la littérature afin d’être au courant des dernières publications et en créant un résumé des publications les plus pertinentes. Finalement, le groupe de professionnels a accès à un réseau d’experts internationaux pour avoir leur avis dans les cas qui présentent les défis les plus importants. La recherche documente les effets de la médecine traditionnelle et de la médecine alternative du changement du style de vie, donc, elle peut mesurer l’effet d’une médecine intégrative. Le RMPS peut aussi faire des enquêtes auprès des patients et des docteurs afin de demander la liste des problèmes rencontrés, les points de satisfaction, et les souhaits exprimés.

Le RMPS peut offrir une aide juridique et servir de source d’enseignement pour les patients et les docteurs. L’aide juridique peut épauler les patients dans leur combat contre certains organismes payeurs comme la CNESST, la SAAQ, les assurances privées, etc., et les docteurs dans leur combat contre le Collège des médecins, la RAMQ, les administrations hospitalières, etc. »

Livre

ISBN: 9782924304389
Parution officielle du livre : le 11 novembre 2020.


Il est diponible sur Archambault, Renaud-Bray, Les libraires et autres librairies locales.

Parcours professionnel
  • De 1965 à 1972: Formation en médecine à l’Université de Liège, en Belgique.
  • De 1972 à 1976: Formation en anesthésiologie et réanimation à l’Université de Liège.
  • De 1976 à 1980: Directeur d’anesthésiologie à l’hôpital de Differdange et au centre hospitalier du Nord à Ettelbruck au Grand Duché de Luxembourg. Pendant cette période, il fait plusieurs stages de formation en Belgique, en France, en Allemagne et en Suisse.
  • De 1980 à 1983: Professeur adjoint au département d’anesthésiologie de l’Université de Sherbrooke, obtention de son statut d’immigrant reçu au Canada et reconnaissance de sa formation en anesthésiologie réanimation en Belgique, réussite de son examen de spécialité en anesthésiologie au Canada et au Québec.
  • De 1983 à 1984: Formation postdoctorale à l’Hôpital pour enfants malades à Toronto.
  • De 1984 à 1986: Formation clinique et en recherche fondamentale et clinique à la clinique Mayo à Rochester, au Minnesota, obtention de son diplôme américain en anesthésiologie avec formation spéciale en soins intensifs et en traitement de la douleur.
  • 1986: Retour à Montréal avec un poste d’anesthésiologiste à l’hôpital Notre-Dame et professeur adjoint à l’Université de Montréal.
Accomplissements

 

  • Développement progressif de l’anesthésiologie locorégionale, d’une unité d’anesthésiologie locorégionale mobile et début d’une activité de la clinique antidouleur en anesthésiologie.
  • Au point de vue de la recherche fondamentale, mise en place progressive de son laboratoire et rédaction de demandes de fonds.
  • Ouverture d’un bureau près du laboratoire pour Gilbert, le personnel et les étudiants.
  • Publication des premiers résultats sur la recherche cardiovasculaire et l’utilisation du monoxyde d’azote en inhalation pour le traitement de la détresse respiratoire.
  • Création de la fondation de la recherche sur le monoxyde d’azote (NO) avec organisation annuelle d’un congrès québécois annuel sur le NO.
  • Mise au point d’un injecteur à NO pour le traitement par le NO en inhalation chez l’humain et l’animal. L’injecteur est breveté. Création d’une compagnie de biotechnologie pour le commercialiser, l’institut de recherche sur le NO.
  • En 1995, l’équipe de Gilbert pilote une étude clinique pour étudier l’effet du NO en inhalation sur le traitement de la détresse respiratoire chez l’adulte. Cette étude se déroule bien et permet de prouver que l’effet du NO en inhalation produit un effet de courte durée sans changer la mortalité de la pathologie. Les résultats sont publiés dans des journaux scientifiques de haut niveau.
  • En 2000, il crée l’ABCD, soit l’Association pour les bénéficiaires de la clinique de la douleur, qui soutient le traitement de la douleur et organiser à Montréal un congrès annuel sur la douleur qui invitait des experts internationaux et présentait des débats avec des cas cliniques. Il y avait une collaboration à cette période de l’administration qui aidait pour l’organisation des congrès, non seulement pour le développement de la thérapeutique par le NO mais surtout pour le congrès organisé à l’hôpital Notre-Dame. Le CHUM apportait son aide pour préparer la salle de réunion, allant parfois jusqu’à faire repeindre certaines pièces pour le congrès. Le directeur général venait présenter le message de bienvenue. Même la gouverneure générale a accepté d’être la présidente d’honneur. La direction stimulait beaucoup Gilbert pour la création d’une chaire de recherche en douleur. Une excellente ambiance de travail régnait et c’était un terrain fertile à de grands progrès. À la suite de la fusion administrative de trois hôpitaux différents au sein du CHUM avant le déménagement ultime, les innovations ont pris un sérieux frein.
  • De 1995 à 2005, je fus le représentant des chercheurs au sein du comité de direction du centre de recherche.
  • À cette période, en plus de ma recherche et de nombreuses publications, je fais plusieurs voyages à l’étranger pour donner des conférences dont en Chine, au Chili et en Turquie.
  • Toute la puissance de l’administration et l’opposition à toute initiative médicale par des règlements non basés sur l’intérêt des patients ont fini par supprimer toutes les initiatives et les innovations introduites par Gilbert au CHUM.
  • Pour les patients présentant des douleurs rebelles malgré la prise de multiples médications, j’ai travaillé avec vous, les patients, et comme les autres docteurs avaient lâché prise, nous avons eu des contacts pendant longtemps car votre mieux-être et le succès de votre traitement dépendaient donc de vous et de moi. Vous êtes en grande partie responsables de votre succès.
  • La réussite de tout traitement passe par le patient. Grâce à vous, nous avons réussi à mettre au point une approche thérapeutique qui va aller en essai clinique. Ce médicament présente de nombreuses chances d’être approuvé comme thérapeutique par Santé Canada. Vous aurez contribué à la création d’un nouveau médicament qui pourrait être produit au Québec et vendu localement et à l’extérieur.

Coordonnées

Montréal (Québec)  


Sans frais : 1-833-244-4168

Horaire

Lundi au vendredi
9 h à 16 h  

Infolettre

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion.
Obtenez les nouvelles en primeur!


© Réseau Médecins Patients 2021. Tous droits réservés. Propulsé par Lead Multimédias.